Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus?

Ok
Menu
Affiche du hackathon Open Data Brussels goes gender-smart

Le hackathon Open Data Brussels goes gender-smart a livré ses résultats.

02 Décembre 2016

La smart city doit aussi servir à favoriser l’égalité des genres. C’est dans ce but que s’est tenu ce 24 novembre le hackhaton Open Data Brussels goes gender-smart. Des équipes enthousiastes ont relevé le défi avec créativité. Le premier prix a été attribué à une application distribuant les tâches domestiques au sein d’un couple, entre colocataires…

Smart city et égalité des genres

Comment stimuler l’égalité femmes-hommes en Région bruxelloise à travers le développement d’applications gender-smart basées sur des données ouvertes ? Tel était le défi proposé, ce jeudi 25 novembre, aux participants du hackathon Open Data Brussels goes gender-smart.

Quelque 25 personnes ont répondu à l’invitation lancée par l’asbl Amazone et la Secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de la Digitalisation et de l’Egalité des Chances pour ce hackathon qui constituait une première en Belgique. Le Centre d’Informatique pour la Région Bruxelloise, pour sa part, accueillait l’événement dans ses locaux.

Réunis en 5 équipes, les participants ont eu la journée pour développer un concept répondant au « pitch » du hackathon. L’équipe lauréate l’a emporté avec un projet qui devrait venir en aide à un large public dans le cadre d’une activité incontournable mais jamais appréciée : faire le ménage.

Make Equity, pour se répartir les tâches ménagères

Baptisé « Make Equity », le projet gagnant vise à créer une application permettant de se répartir les tâches ménagères entre un couple, les parents et/ou les enfants d’une famille ou encore des colocataires. Particularité, le projet gagnant rassemblait une équipière féminine pour trois équipiers masculins, étudiants de la filière e-Business au sein de la Haute école EPHEC. L’équipe gagnante, composée de Soufiane Begdouri, Mohamed Laghmari, Chris Nkuanga Tsasa et Ana Valenzuela, a reçu comme prix un bootcamp MIC (Microsoft Innovation Center).

​Autre projet remarqué : l’application « ToiLet me Know » recensant les toilettes publiques bruxelloises et proposant aux espaces privés d’y proposer leurs WC. L’équipe de ce projet, issue du campus bruxellois de la Vlerick Business School (NL/EN), avait pour sa part développé un business plan très abouti. Deux jeux de sensibilisation et d’information ont aussi été pensés ainsi qu’une carte de solidarité pour les femmes. Photo d'ambiance du hackathon Open Data Brussels goes gender-smart
Retour aux news

Le futur smart de Bruxelles, j’y participe !

La ville intelligente est une ville tournée vers ses habitants, ses entreprises… Et leurs idées !

Participer

Powered by creaxial