Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus?

Ok
Menu
Smart City Scholarship - Un coding bootcamp de 9 semaines offert à 5 jeunes Bruxellois

Smart City Scholarship : comment s’en sortent nos 5 jeunes Bruxellois au Bootcamp du Wagon ?

08 Décembre 2016

Voilà 5 semaines qu’ils travaillent de manière intensive, tous les jours, toute la journée… Comment les 5 jeunes qui ont reçu la Smart City Scholarship vivent-ils cette expérience hors du commun ? Comment se passe leur vie dans cette communauté hyper dynamique et totalement internationale, et ont-ils déjà changé leur manière d’envisager leur futur travail ?

Luay, Alissa, Behnam, Dugagjin et David répondent à nos questions. 

Smart City : Alors, après 5 semaines de Bootcamp, comment vous sentez-vous ? Le Bootcamp se déroule tous les jours de 9h à 20h, avec parfois des activités le soir, vous tenez le coup ?​

  • Luay : C’est une super expérience, on rencontre parfois des difficultés, mais c’est normal, le niveau est très élevé. J’avais déjà une formation de technicien IT, et maintenant que j’ai découvert le coding, j’adore ! C’est très intense, je ne fais plus rien d’autre : dormir, manger, coder…
  • Alissa : Cela se passe très bien, parfois c’est un peu dur à suivre car on reçoit beaucoup d’informations à la fois. Mais c’est bien expliqué, j’aime beaucoup l’ambiance, les professeurs sont très amicaux. Quand on est un peu perdus, ils nous aident à repartir ! Au début j’essayais de venir aussi aux activités le soir, maintenant je rentre vers 21h30, et je me couche tout de suite, pour rester en forme !
  • Behnam : Tout se passe très bien, j’apprends énormément de choses nouvelles, je n’avais aucune expérience en coding, donc tout est nouveau pour moi. C’est très fatigant, mais tous les jours il y a de nouveaux défis et de nouvelles activités, donc je n’ai pas le temps d’être fatigué !
  • David : Assez grandiose, je ne suis pas habitué à ce genre d’endroit, c’est quand même exceptionnel comme lieu, c’est une chance incroyable de pouvoir suivre ce bootcamp intensif. Je suis vraiment impressionné par l’environnement et les différentes startups qui travaillent ici. A cause de ma famille, je dois parfois m’absenter, mais les cours sont en libre accès sur le web, les professeurs sont très présents et toujours là pour nous aider.
  • Dugagjin : Pour l’instant cela se passe nickel. Je connaissais déjà un peu le développement web, je dois faire la transition entre le PHP et le Ruby. Les cours sont très bien donnés. Au niveau de l’intensité, c’est exactement ce que j’imaginais. J’ai mis complètement en pause ma vie quotidienne, je veux être à 100% dans ces cours !

Smart City : Cette formation a-t-elle d’ores et déjà changé la manière dont tu envisages ton futur travail ?

  • Luay : J’aimerais un job qui puisse combiner mes deux talents, technicien IT et le développement web. Je ne veux pas monter ma propre entreprise, ou travailler pour une grande compagnie, j’aimerais trouver un travail dans une startup. Je dois encore gagner de l’expérience, appliquer tout ce que j’ai appris au bootcamp.
  • Alissa : Je veux travailler dans le domaine des jeux vidéo. Ruby est un programme « object oriented » et donc connaître ce langage permet d’apprendre rapidement d’autres langages du même type, comme le C++ par exemple. Après le wagon j’aimerais trouver un travail dans la programmation, et à coté continuer de me former en autodidacte. Une fois que j’aurais suffisamment d’expérience, je postulerai dans des entreprises de jeux vidéo.
  • Behnam : Pour l’instant je n’ai pas le temps de penser à mon futur travail. J’ai besoin d’un peu de temps de réflexion, et de gagner encore de l’expérience, c’est pour cela que le stage sera vraiment bénéfique. Mais j’ai plein d’idées. J’ai envie de lancer mon propre projet, un projet qui aide la société, les gens qui sont dans le besoin, en particulier dans le domaine médical.
  • David : Pas spécialement changé, mais cela me permet d’avoir une vision plus claire de vers quoi je me dirige et de ce que je veux vraiment faire par la suite. Je vais rester dans le milieu de la « Communication Web » mais cette formation va me permettre de développer mes propres applications web pour mon projet personnel. Je suis mieux armé pour choisir quelles technologies utiliser, et surtout ne pas perdre mon temps à réinventer la roue. Je vais lancer ma propre entreprise, ma propre startup.​
  • Dugagjin : Oui, énormément, je pensais pas que j’allais faire ce switch aussi vite. Mais le Ruby est vraiment très intéressant. Vu que le Ruby est déjà beaucoup plus recherché que le PHP, donc le rajouter dans la liste de mes compétences est déjà énorme. J’ai développé des compétences en back end, ce qui est également un nouveau domaine pour moi. Je cherche un job fixe (pas freelance) et cela va beaucoup m’aider.
Retour aux news

Le futur smart de Bruxelles, j’y participe !

La ville intelligente est une ville tournée vers ses habitants, ses entreprises… Et leurs idées !

Participer

Powered by creaxial