Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus?

Ok
Menu
 Worldwide Smart City 2016 Predictions

10 prédictions sur les smart cities en 2016

15 Février 2016

Le cabinet IDC, spécialiste des études sur le secteur des technologies de l’information, des télécommunications et des technologies grand public, a publié sous le titre Worldwide Smart City 2016 Predictions un rapport établissant les évolutions à attendre en 2016 dans le domaine des villes intelligentes.

Comment les smart cities vont-elles évoluer durant cette année ? Quelles priorités devraient retenir l’attention de leurs dirigeants et comment orienter leurs investissements IT ? Publiée en novembre 2015, l’étude Worldwide Smart City 2016 Predictions fait le point sur les grandes tendances du moment en les résumant en quelque dix prédictions.

Vers des stratégies de smart city matures et globales

Prédiction 1 : D’ici 2017, au moins 20 des plus grands pays au monde auront mis sur pied des politiques nationales pour la ville intelligente, qui établiront l’ordre de priorité des financements et incluront des directives techniques et des lignes directrices à l’attention du monde des affaires.

Prédiction 2 : Au cours des trois prochaines années, un tiers des villes de grande et de moyenne taille établiront une feuille de route qui encouragera les modèles de maturité tiers ainsi que les études sur les bonnes pratiques.

Prédiction 3 : Jusques et y compris en 2018, 90 % des investissements informatiques liés à la ville intelligente favoriseront les initiatives socio-économiques de réduction des écarts économiques, de croissance des industries nationales et d’attraction de la main-d’œuvre qualifiée.

Les données, carburant des smart cities

Prédiction 4 : Dès 2018, afin d’améliorer la fourniture des services, 75 % des organisations nationales et locales utiliseront des données individuelles produites en externe pour la gestion des transports et des centres contre la criminalité (Crime Centers) en temps réel.

Prédiction 5 : Dès 2016, 60 % des applications mobiles utilisées par le public pour explorer une ville utiliseront des données ouvertes ainsi que des informations collaboratives (crowdsourced) fournies par des organisations commerciales.

Les drones rejoignent les infrastructures de la ville intelligente

Prédiction 6 : En 2016, 90 % des villes de la planète ne disposeront pas d’un ensemble cohérent de politiques relatives à l’usage public et privé des drones, des détecteurs et d’autres appareils, ce qui entraînera une augmentation des risques relatifs à la vie privée et à la sécurité.

Prédiction 7 : La criminalité se fera de plus en plus mobile et invisible et les menaces mondiales deviendront plus complexes. Les organismes de sécurité publique dépenseront 20,7 milliards d’USD en solutions basées sur l’IdO.

Prédiction 8 : D’ici 2018, dans les grandes villes, 60 % de l’utilisation de la robotique et des communications entre machines et infrastructures concerneront les voitures en réseau ainsi que les véhicules sans conducteur ou semi-autonomes.

Prédiction 9 : En 2017, les projets de travaux publics représenteront le tiers des investissements dans la ville intelligente, lorsque l’éclairage en réseau et l’eau intelligente seront devenus incontournables.

Prédiction 10 : En 2018, 50 % des alertes, des rappels et de l’automatisation prédictive des maisons intelligentes se baseront sur des informations et des réponses fournies par les autorités locales.

Retour aux news

Le futur smart de Bruxelles, j’y participe !

La ville intelligente est une ville tournée vers ses habitants, ses entreprises… Et leurs idées !

Je participe

Powered by creaxial