Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus?

Ok
Menu

Un portail régional pour soutenir l’Open Data

17 Août 2015

Un portail Open Data régional servirait de tremplin aux services de la smart city et à l’économie numérique de la Région de Bruxelles-Capitale, à la condition que la réglementation régionale soutienne avec ambition l’ouverture des données publiques dans la foulée de la directive européenne PSI.

Dans la smart city, pratiquement chaque parcelle d’information relative à la ville, à ses services, à ses équipements, à sa population, à son économie… est disponible sous la forme de données numériques. Une masse considérable de ces données relève des administrations publiques. 

Nombre de smart cities ont fait le choix, avec succès, d’ouvrir largement ces données pour en permettre la consultation et, surtout, la réutilisation par de nouveaux services intelligents d’initiative privée, utilisés notamment par des applications mobiles. C’est le principe de l’Open Data adopté, par exemple, à Amsterdam, Berlin, Helsinki… 

Transposer avec ambition la directive PSI


L’impulsion à l’Open Data a déjà été donnée en Région de Bruxelles-Capitale par le CIRB et Bruxelles Mobilité notamment. Il faut maintenant franchir un pas supplémentaire en soutenant une vision régionale ambitieuse de l’Open Data. L’opportunité s’en présente alors que la Région doit transposer la directive européenne sur la réutilisation des informations du secteur public (directive PSI).

Renouvelée en 2013 afin de favoriser l’économie de l’Open Data, la directive PSI offre le cadre idéal pour que la Région de Bruxelles-Capitale pose comme règle l’ouverture par défaut des données publiques et limite le plus possible les exceptions à ce principe. 

Centraliser les données ouvertes sur un portail régional


Afin de rendre cette masse de données Open Data facilement réutilisable, il faut par ailleurs les rendre accessibles dans des formats lisibles tant par l’homme que par les machines, d’une part, et les centraliser en un point d’accès unique, d’autre part. Un portail régional bruxellois Open Data remplirait ce double objectif. 

Ce portail Open Data constituera un puissant levier économique. À l’échelle mondiale, les retombées économiques de l’Open Data sont estimées à plusieurs milliards d’euros. Pour la seule Région de Bruxelles-Capitale, la fédération Agoria a calculé que l’Open Data apporterait 180 millions d’euros et 1.500 nouveaux emplois à l’économie bruxelloise.
Retour aux news

Le futur smart de Bruxelles, j’y participe !

La ville intelligente est une ville tournée vers ses habitants, ses entreprises… Et leurs idées !

Je participe

Powered by creaxial