Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus?

Ok
Menu

Smart Tallinn

19 Novembre 2018

Tallinn : petite mais intelligente !

Tallinn ? Parfois difficile à placer sur une carte, la capitale de l’Estonie (tout au Nord de l’Europe) vaut qu’on s’y intéresse non seulement pour son centre-ville, Vanalinn, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais surtout parce qu’elle s’est transformée en ville intelligente hypermoderne. D’après cette ancienne ville soviétique, sa réussite repose sur trois piliers : l’accessibilité, l’interopérabilité et l’ergonomie. Au départ, les autorités se sont concentrées exclusivement sur la rationalisation de l’urbanisme et du développement numérique, dont :
  • Des services numériques performants et utiles pour les citoyens, les entreprises et les touristes, reposant sur une infrastructure commune permettant de partager et d’échanger les données de manière efficace
  • L’intégration de la carte d’identité électronique nationale dans des systèmes d’authentification.

Toomas Sepp, secrétaire communal et directeur administratif de la Régie de la ville de Tallinn depuis 1992, explique sa conception de ce qu’est une ville intelligente :
 
« Pour nous, une ville intelligente est une ville qui fournit des services numériques performants sur la base de solutions informatiques efficaces. Par contre, il est tout aussi important de veiller à ce que nos citoyens soient prêts et disposés à s’en servir [...]. Jusqu’à présent, « intelligent » était synonyme de « technologie de pointe » : le wifi partout, des services en ligne performants, l’open data... Et nous y sommes arrivés. Sur le plan numérique, nous sommes une véritable ville intelligente. C’est pour cela que nous voulons impliquer davantage les gens dans le développement de notre ville, et aussi affiner ce processus. »


Participation citoyenne

La ville organise des enquêtes et des sondages, et a également développé un programme d’investissement spécial basé sur des enquêtes menées auprès des citoyens. Divers outils sont également disponibles et encouragent les citoyens à se faire entendre :
  • En 2015, Tallinn a rendu son cadastre accessible à tous en ligne. Un bureau virtuel permet aux citoyens de définir les quartiers pour lesquels ils souhaitent recevoir des informations ou envoyer des documents tels que des plans architecturaux ou des plans de pâté de maisons.
  • Une plateforme de cocréationAvaLinn (Ville ouverte) offre au public un retour d’information concernant leur ville, ou encore des idées de projets urbanistiques ou de développement.

E-services

Evidemment, Tallinn fournit un grand nombre d’e-services, également disponibles en version mobile pour utilisation sur smartphone ou tablette. Certains des plus couramment utilisés sont :
  • L’appli "transports publics", avec des horaires, des mises à jour en temps réel, un planificateur d’itinéraires et un plan de la ville
  • L’appli "circulation", qui collecte des informations sur les bouchons aux principaux carrefours de la ville à l’aide de caméras
  • Le plan officiel de la ville, qui comprend des informations détaillées et actualisées sur l’évolution de Tallinn d’un point de vue urbanistique
Ce n’est là qu’un aperçu puisque Tallinn dispose de non moins de 86 services numériques complets haut de gamme ! Dans de nombreux cas, ceux-ci permettent également d’introduire des demandes ou d’assurer un retour d’information en ligne – depuis les demandes de financement ou de permis jusqu’aux questions concernant les services eux-mêmes. Quelque 570 services numériques partiels sont en outre disponibles. Le site de la ville propose une base de données contenant l’ensemble de ces services accompagnés de courts descriptifs.


Tallinn et l’avenir

Avec des voisins tels que Helsinki, Stockholm et Copenhague, pas question pour Tallinn de se reposer sur ses lauriers. La ville a déjà réfléchi à son avenir de ville intelligente. Tous les services publics seront totalement numérisés et devront être rendus aussi accessibles que possible, c’est-à-dire aussi sur smartphone ou tablette. La commune envisage également d’impliquer encore davantage les citoyens dans l’urbanisme en introduisant de nouveaux canaux tels que la réalité virtuelle.
 
A suivre...
Retour aux news

Le futur smart de Bruxelles, j’y participe !

La ville intelligente est une ville tournée vers ses habitants, ses entreprises… Et leurs idées !

Je participe

Powered by creaxial